Abeille sur une fleur

La biodiversité est...

 riche et complexe

La biodiversité désigne la diversité biologique. Elle peut s'observer à plusieurs échelles :

  • La diversité des milieux

 

Vous avez une mare, une haie de fusains, un chêne, une rocaille ? Ce sont des "milieux de vie", tous plus riches qu'un parking bitumé.

  • La diversité spécifique

 

Elle correspond à la présence d'espèces animales, végétales, fongiques, bactériennes, virales présentes à un endroit donné et à un moment donné.

  • La divesité intraspécifique

 

Elle correspond aux variations que l'on rencontre au sein d'une espèce, y compris chez nous les humains ! Elle est souvent évaluée par la diversité génétique.

Illustration Animaux

La biodiversité est...

 inspirante et essentielle

  • Une source d'innovation

 

La biodiversité est une véritable bibliothèque de connaissances et d’innovations technologiques. C'est ainsi que  la recherche biomimétique se développe dans les domaines techniques, médicaux et industriels... Elle consiste à s'inspirer des systèmes naturels pour créer de nouveaux produits, services et modèles d’organisation durables.

  • Indispensable à notre survie

La biodiversité offre des biens irremplaçables et indispensables à notre quotidien : l’oxygène, la nourriture, les médicaments et de nombreuses matières premières (bois, fibres telles que laine, coton, chanvre…).

  • Un équilibre fragile qui nous rend service

 

Quelques exemples des services rendus par les écosystèmes :

• Des animaux, en particulier des insectes, assurent la pollinisation d’une multitude de végétaux. Sans pollinisation, la plupart des fruits et légumes disparaîtraient des étalages ;

• les tourbières sont des puits à carbone (stockage naturel) ;

• les milieux humides atténuent l'intensité des crues et des inondations… contribuant à lutter contre les effets du changement climatique. 

Source : Ministère de la transition écologique et solidaire

écureuil

La biodiversité est...

précieuse à Bois-le-Roi

  • Une nature dite ordinaire de plus en plus rare

 

A Bois-le-Roi, on croise des écureuils roux, des hérissons, des chauve-souris, des crapauds... et pourtant toutes ces espèces sont menacées ! En effet, cette nature "dite ordinaire"subit l’impact croissant des sociétés humaines sur la biosphère (fragmentations de leur habitat, utilisation des pesticides, etc.). 

 

  • Un patrimoine naturel d'exception en Ile-de-France

 

La commune abrite donc une biodiversité précieuse et de plus en plus rare, surtout en Ile-de-France. 

Son avenir dépend de notre volonté : souhaite-t-on la prendre en compte dans notre quotidien ou l'ignorer ? Le collectif a choisi : conscient de la chance que représente ce patrimoine naturel pour les habitants et les générations futures, le collectif sensibilise les habitants et alerte les décideurs publics.